Site Minoen de Mochlos

Site Minoen de Mochlos
Les fouilles.
Sur les conseils d'un pêcheur local, l'archéologue américain R. B. Seager a découvert Mochlos en 1907.
L'année suivante, il commença les fouilles de la petite île et découvrit 20 tombes et environ 12 maisons.
En 1955, J. Leatham et S. Hood, lors d'une exploration sous-marine, découvraient des viviers romains le long de la côte opposée à l'île de Mochlos, confirmant ainsi l'hypothèse de R. B. Seager que Mochlos était une presqu'île durant l'Age du Bronze. 
En 1970, grâce au nettoyage et aux récentes recherches en dehors du secteur précédemment fouillé, beaucoup de résultats significatifs furent découverts, tandis que, de 1989 jusqu'à 1994, des recherches et des fouilles étenduees étaient effectuées sous la direction des professeurs K. Davaras et J. Soles.

Début de la période minoenne
Selon les conclusions des fouilles, l'île ou Mochlos a d'abord été occupé pendant la première période Minoenne. Bien qu'à cette époque la colonie était encore petite, l'arrivée de nouveaux venus, peut-être du centre de la Crète, a considérablement agrandi la ville pendant la seconde période minoenne primitive.
Pendant le début de la troisième période minoenne la colonie est devenue l'un des centres les plus importants de la civilisation minoenne. La plaine environnante fournissait une riche production agricole et l'isthme qui rejoignait l'île et le continent dans l'Antiquité, formait de cette manière deux ports naturels, utilisés pour protéger les navires des mauvaises conditions météorologiques.
Mochlos a servi de centre de transport commercial. L'importation d'obsidienne de l'île de Milos et d'autres matières premières en provenance de l'Est étaient ensuite acheminées à l'ensemble de l'île de Crète. La découverte d'un sceau rond provenant du nord de la Syrie et daté du 18ème siècle avant Jésus-Christ confirme l'importance de ce port.
Bijoux en or, sceaux et les célèbres vases en pierre de Mochlos ont été fabriqués au "quartier des artisans". Beaucoup de ces articles ont été trouvés dans des tombes de cette époque. Le cimetière de l'époque du début de la période minoenne se situe à l'ouest de l'île et est un des plus importants de la Crète orientale. Les plus importantes tombes étaient monumentales et leur construction ressemblait à celle des maisons. Elles contenaient des bijoux en or, chevalières, des poteries et des vases en pierre d'un artisanat d'exception, qui sont désormais exposés au Musée d'Héraklion et d'Agios Nikolaos. Les chiffres de certains vases sont assez semblables à ceux du style égyptien, renforçant les preuves des relations entre la Crète et l'Egypte depuis le début de la période minoenne.
Le cimetière de l'île a été utilisé jusqu'à la période du Moyen-minoenne.

Fin période minoenne
La ville de Mochlos fut reconstruite et agrandie après sa destruction causée par l'éruption du volcan de Thira pendant la période Minoen IA.
Ceci fut démontré par des fouilles quand une couche de cendres volcaniques fut découverte sous le plancher et les murs d'une maison.
Le système d'urbanisme de Mochlos était le même que celui des autres villes minoennes, tels que Psira et Gournia.
La ville nouvellement construite avait des rues centrales et d'autres plus petites qui divisèrent la ville en quartiers.
Les maisons étaient construites sur différents niveaux, en fonction de la pente du terrain, et se composaient de deux ou trois étages.
Les blocs de grès qui ont été utilisés pour leur construction ont été extraits dans le ravin de Vagia situé à l'Est du village moderne. Ce ravin servira de carrière durant la période Minoen IB.
Les habitants de Gournia ont été fournis avec des matériaux de construction provenant de cette carrière pour la construction de leurs palais.
De grands changements ont eu lieu durant la période Minoen III.
La taille de la ville a considérablement diminué et les vieilles maisons ont été réparées et réoccupées.
Même les modèles de sépulture changèrent.
Les tombes ressemblent maintenant à des loges et sont sculptés dans les pentes douces des collines.
Les corps morts sont mis dans des urnes en terre et jarres avec leurs offrandes.
Le cimetière de l'époque était situé à la Limenaria, à l'ouest du village moderne, où trente tombes, qui n'ont pas été pillées, ont été exhumées avec plus d'une centaine de vases de grand artisanat.

Période hellénistique
La dernière phase de l'occupation prolongée de l'île de Mochlos est représentée par une fortification datant du 1er siècle av. J.-C. sur son côté Nord/Est.
Cette fortification était peut-être une tentative faite par la ville de Ierapetra, afin de renforcer sa présence à cette époque sur la côte Nord de la Crète.

Infos

Jeffrey S. Soles
Website[javascript protected email address]

Galerie photos



Météo

Localisation